Cycle de conférences. – Les Granges Collières

1 – Roadsworth
2 – Édouard Debat-Ponsan ( 1847-1913), Plages de bords de Loire. Huile sur panneau, 32 x 55,5 cm.
3 – Olivier Debré (1920-1999), Signe-personnage, 1950. Encre de Chine, 120 x 80 cm.
4 – Pierre Bonnard (1867-1947), France-Champagne, 1891. Lithographie en couleurs.
5 – Olga Costa (1913-1993), La Marchande de fruits, 1951. Huile sur toile, 195 x 145 cm.


CONFÉRENCES GRATUITES OUVERTES À TOUS
Lieu : Les Granges Collières (53 avenue Jean Portalis (Les Deux Lions) à Tours)
Horaire : 19h
Pass sanitaire obligatoire. Masque obligatoire.
Réservation sur inscription lesmusesdelhart@gmail.com

Mercredi 10 novembreLe street-art (1)
Mercredi 24 novembreLe street-art (2)
De tout temps l’espace urbain a été un lieu de création pour l’artiste. Les graffitis maquillent les rues, les immeubles et autres installations urbaines. Si le graffiti a longtemps été considéré comme du vandalisme, le street art tend aujourd’hui à être reconnu comme un art à part entière.

Mercredi 1er décembreArt et publicité
Les relations entre publicité et création artistique sont anciennes. L’art possède un lien étroit avec la publicité telle qu’elle s’est développée au cours de ces deux derniers siècles. Pierre Bonnard, René Magritte, Andy Warhol, et bien d’autres, les peintres modernes et contemporains ont investi l’univers de l’affiche, certains en étant même issus.

Mercredi 27 avrilÉdouard Debat-Ponsan et Olivier Debré
Deux styles artistiques à deux époques différentes que l’on pourrait croire opposer. Pourtant, Édouard Debat-Ponsan, et Olivier Debré, son petit-fils, ont trouvé en Touraine les conditions nécessaires à leurs inspirations, aussi diverses que leurs personnalités. La Loire dont les eaux se colorent au gré des saisons et des heures du jour, leur a offert un motif infini.

Mercredi 18 maiQuand est-ce qu’on mange ?
Depuis les peintres des fresques antiques de Pompéi, jusqu’à Véronèse, Chardin et Cézanne et plus récemment, Spoerri, Oldenburg et Sterbak, les artistes jouent avec la nourriture pour évoquer le plaisir qu’elle donne, mais aussi le dégoût qu’elle peut provoquer. Et plus loin encore, pour dire son rôle dans la société. Ces artistes-là sont gourmands de ce qu’ils donnent à voir et à partager !