PROGRAMME CONFÉRENCES 2020 (1)

Les Jeudis des Muses

 

ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS

 

ÉCOPIA– 9 place Rouget-de-l’Isle à Tours – 18h30

 

16 janvierPiet Mondrian (1872-1944) (en présentation de l’exposition du musée Marmottan)
Piet Mondrian est l’un des fondateurs de l’abstraction et du mouvement De Stijl : maîtrise de la ligne droite, du quadrillage parfait et des couleurs primaires. Pourtant, cette radicalité est née d’une intense pratique figurative. En effet, il a commencé par peindre des paysages classiques, puis teintés de symbolisme. C’est dès cette époque qu’il réalisait l’importance de la couleur comme voie d’expression.

 

30 janvierCharlotte Perriand et les femmes designers (en présentation de l’exposition de la fondation Vuitton)
Charlotte Perriand (1903-1999) a révolutionné l’architecture d’intérieur en rejetant le style art déco pour élaborer des meubles directement inspirés de l’univers industriel. Pourtant, on attribue encore à Le Corbusier des pièces conçues par cette architecte résolument moderne.
Eileen Gray, Anni Albers, Jutta Sika, etc… Autant de créatrices qui ont marqué l’histoire du design mais sont restées longtemps dans l’anonymat. Malgré leurs compétences, ces pionnières ont dû se battre pour exister et sortir de l’ombre d’un mari ou d’un collaborateur. Ces combats n’ont pas été vains. Le statut des femmes designers a évolué et elles occupent désormais le devant de la scène internationale.

 

13 févrierFemmes mécènes et collectionneuses d’art (en écho aux expositions Marquise Arconati Visconti, femme libre et mécène d’exception du musée des Arts Décoratifs, Helena Rubinstein du musée Branly)
Quel est le rôle des collectionneuses et du mécénat au féminin ? Les femmes ont très tôt adopté un rôle de mécène, tel la reine Clotilde. Mais leur rôle a été longtemps sous-estimé. Pourtant, sans elles, certains n’auraient pas connu la gloire. Collectionneuses ou/et mécènes, elles ont marqué l’histoire de l’art en soutenant, révélant ou protégeant des talents féminins et masculins.
Aujourd’hui, les collectionneuses et mécènes sont de plus en plus nombreuses et ont décidé de s’engager ; elles financent des expositions, créent des prix, ouvrent des fondations,….

 

12 marsDu féminin dans l’art ou l’art a-t-il un genre ? (en écho aux expositions Barbara Hepworth du musée Rodin, Sofonisba Anguissolo et Lavinia Fontana du musée du Prado, etc.)
Est-il important de savoir qui est le créateur dès lors que l’oeuvre existe ? L’art des femmes a été longtemps considéré comme inférieur à l’art des hommes. La question d’une égalité ne se posait pas étants évidentes l’infériorité naturelle des femmes et leur incapacité à créer autre chose que des enfants. Ce n’est qu’avec la révolution féministe des années 1970 que l’ordre des choses va être bouleversé ; des artistes américaines vont entreprendre de déconstruire le féminin péjoratif qui dévalorise les productions féminines. Cinquante ans plus tard, les a priori marquent toujours les oeuvres et les arts investis par les femmes.

 

26 marsChagall, Modigliani, Soutine… L’école de Paris, 1905-1940 (en présentation de l’exposition du musée d’art et d’histoire du judaïsme)
Au début du 20e siècle, peintres, sculpteurs et photographes venus de tous horizons (Chagall et Zadkine de Russie, Soutine de Lituanie, Modigliani d’Italie,…), célèbrent Paris qu’ils arpentent jour et nuit, se rencontrant dans les ateliers et les cafés. Ils font alors de Paris un foyer artistique exceptionnel.

 

09 avrilLa photographie dans tous ses états (En présentation des expositions René Jacques du Jeu de Paume Tours, Le Supermarché des images du Jeu de Paume Paris, Noir et Blanc du Grand Palais, Man Ray et la mode du musée du Luxembourg)
Jusqu’à l’aube du 20e siècle, la photographie a entretenu des relations difficiles avec l’art. Faisant intervenir la technique et longtemps vue comme reproduisant simplement la réalité, elle était jugée comme moins créative. Aujourd’hui, la photographie est une discipline artistique à part entière. Les nombreuses expositions nous montrent toute la diversité inhérente à ce médium.    

 

14 maiSurprises pour un été artistique ! Cet été, si vous vous évadiez à travers l’art ! Présentation de quelques expositions indispensables à voir cet été. (2 heures)

 

Tarifs : Adhésion 2019-2020 : 15€
               Adhérent : 5€
               Non-adhérent : 9€
               Moins de 18 ans, étudiant et minima sociaux : 3€

 

CONFÉRENCE THÉMATIQUE

LES WAGONS – rue de la Foire à Saint-Branchs – 19h

31 janvier « Quand est-ce qu’on mange ! » –  L’art de manger de l’Antiquité à aujourd’hui

Depuis les peintres des fresques antiques de Pompéi, jusqu’à Véronèse, Chardin et Cézanne et plus récemment, Spoerri, Oldenburg et Warhol, les artistes jouent avec la nourriture pour évoquer le plaisir qu’elle donne, mais aussi le dégoût qu’elle peut provoquer. Et plus loin encore, pour dire son rôle dans la société. Ces artistes-là sont gourmands de ce qu’ils donnent à voir et à partager !

La conférence sera entrecoupée par des dégustations de vin et une lecture de la compagnie Interligne.

Tarif unique : 10€